Accès aux portes ouvertes virtuelles
Editorial

 Saint-Jean toujours dans le vert

 

Après la construction d’un garage à vélo et l’arrivée d’une première ruche, l’Institution Saint-Jean poursuit ses projets sur la thématique de l’environnement cette année. Des investissements ont aussi lieu dans l’informatique et l’équipement.

Depuis le mois de mars, une ruche est installée dans l’enceinte de l’établissement. Une seconde ruche, pédagogique et donc vitrée, devrait la rejoindre cette année.

L’institution Saint-Jean, dont le nombre d’élèves augmente encore cette année, n’a plus de gros travaux au programme. « Les investissements tourneront autour de deux axes : l’informatique, avec le développement du wifi et des tablettes, et l’équipement, avec l’achat de matériel de cuisine collective, d’un nouveau ballon d’eau chaude, des mises aux normes, etc. », détaille Jean-François Flamant, chef d’établissement.

Les investissements conséquents sont d’ordre pédagogique, avec toujours, pour les classes de primaire, « un grand projet autour de la nature et de l’environnement », annonce Chantal Barnet-Lequeu, directrice du primaire.« Grâce à un partenariat avec la Ligue de protection des oiseaux et l’aide d’une jeune fille en service civique, des élèves iront observer toutes les semaines la nature,poursuit-elle. Ils rendront compte de leurs observations à l’aide d’expositions. »

Le projet autour des abeilles se renforce cette année, avec l’arrivée dans l’enceinte de l’établissement d’une seconde ruche, mais pédagogique cette fois-ci, c’est-à-dire aux parois vitrées pour favoriser l’observation

Les enseignants aussi auront droit à leurs sorties, pour observer le brame du cerf, la nature en hiver et les chamois. Toujours au primaire, à l’occasion des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, les délégués de classe seront associés à une réflexion pour réécrire le règlement de l’école.

Les délégués seront aussi invités à « redéfinir leur rôle », cette fois-ci dans le secondaire, où un renfort sur l’aide aux devoirs est également annoncé. À ce niveau-là, la principale nouveauté concerne la mise en place de la réforme des lycées pour les classes de secondes. Enfin, Jean-François Flamant assure que le beau parking à vélo « fait le plein », même s’il n’a pas permis de réduire autant qu’espéré la longue file de voitures à l’heure de la sortie des classes.

 Septembre 2019