Accès aux portes ouvertes virtuelles
Espace Entreprise

L’ apprentissage vous permet, en tant qu'entreprise, de former des jeunes grâce à votre savoir faire et peut-être faire naître des vocations. 

L’ apprenti(e), c’est un(e) jeune collaborateur(trice) que vous formez à vos méthodes de travail et qui, après une période de formation initiale, peut être progressivement autonome et pourquoi pas intégrer votre entreprise à long terme tout en étant opérationnel(le) et efficace selon votre charte qualité.

Les contrats d'apprentissage en lien avec nos formations ont une durée de 2 ans, soit un total de 1400 heures de formations prises en charge par votre OPCO.

Le CFA VOUS ACCOMPAGNE DANS CETTE DEMARCHE en se chargeant d'établir la convention de formation : dès lors que vous aurez rempli le contrat de pré-embauche que le(la) futur(e) apprenti(e) vous aura donné et qu'il(elle) nous aura rendu . Cette convention vous permet alors la transmission des données à votre OPCO pour l'établissement du contrat d'apprentissage. 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour être redirigé sur le site du Ministère du Travail, vous y trouverez des informations utiles, par exemple le coût que peut représenter l'embauche d'un(e) apprenti(e) :

LA DUREE LEGALE DE TRAVAIL

L'apprenti(e) comme tout salarié travaille selon la réglementation en vigueur. Le temps de travail de l'apprenti est identique à celui des autres salariés, par conséquent la durée légale du travail effectif est fixée à 35 heures par semaine.
Toutefois, l'apprenti(e) de moins de 18 ans bénéficie d'une certaine protection :
- 2 jours de repos consécutifs par semaine
- pas plus de 8 heures par jour
- pas plus de 4h30 consécutives
- pas de travail durant un jour férié

 

LES CONGES

L'apprenti a droit aux congés payés légaux soit 5 semaines de congés payés par an. L'employeur a le droit de décider de la période à laquelle l'apprenti peut prendre ses congés.
Une apprentie peut bénéficier d'un congé maternité selon les règles en vigueur. Un apprenti peut aussi bénéficier d'un congé paternité.
Pour la préparation de ses épreuves, l'apprenti(e) a droit à un congé supplémentaire de 5 jours ouvrables dans le mois qui les précède (pour les apprenti(e)s de l'enseignement supérieur, il est fractionné pour s'adapter au contrôle continu). Ces jours s'ajoutent aux congés payés et sont rémunérés.
S'il/elle a moins de 21 ans, l'apprenti(e) peut demander des congés supplémentaires sans solde, dans la limite de 30 jours ouvrables par an. La condition d'âge s'apprécie au 30 avril de l'année précédant la demande.

 

LA REMUNERATION

Le rapport entre le Smic et la rémunération minimum d'un(e) apprenti(e) est fixée sur la base d'un temps plein de 151,67 heures.
Ces montants peuvent être majorés, en cas de contrat d'apprentissage dans une administration publique, ou si un accord collectif applicable dans l'entreprise fixe une rémunération minimale plus élevée.


Dans le cadre de la situation sanitaire actuelle, il est important de suivre l'actualité gouvernementale concernant l'apprentissage, des avantages peuvent être accordés aux entreprises désireuses de participer à la relance de l'apprentissage (exemple : prime gouvernementale octroyée pour tout contrat signé avant fin Février 2021), voir ci-dessous :